RABAT - FES - MEKNES

Après Casa, Rabat la capitale, seconde ville impériale de notre parcours après Marrakech, est une très bonne surprise: La kasbah des oudayas, la médina blanche de bleue qui offre un dédale de ruelles qui montent et descendent dans tous les sens... Et au sommet, un grandiose panorama sur le phare, les plages, la rade... L'après-midi nous allons nous promener entre les rangées de colonnes romaines, puissants gardiens de marbre du tombeau d'Hassan II. Nous retrouvons pour diner un ancien ami du Cambodge, Patrice Dufour, qui travaille ici en ce moment. C'est l'occasion de nous rappeler les bons vieux temps au pays du sourire!

Le lendemain, nous filons sur Fès, 3e ville impériale, qui nous ouvre ses portes et dont la medina nous aspire pour nous confronter à ses marchands de tapis... oups! 7 beaux tapis berbères viennent prendre place un peu partout dans les recoins de notre pauvre choupette! Après quelques petits achats, à nous Méknès!Copie_de_IMG_2277IMG_2222

Notre quatrième et dernière ville impériale  a quand à elle à nous dévoiler l'une des plus imposantes portes du maroc, la Bab Mansour. On passe en vitesse devant elle pour se perdre dans la ville incomprehensible pour finalement pénétrer dans une des seules mosquées ouvertes aux non musulmans. Puis nous descendons dans les tenebres glauques de la gigantesque Prison des Chrétiens, qui renfermait quelques 60 000 prisonniers sous le règne du mégalomane Moulay Ismaïl (qui avait aussi selon la légende des écuries de 12 000 chevaux!).

De cette prison, tous les jours, une grande partie des damnés partait sur Volubilis pour en extraire les blocs de pierre et de marbre. Les ruines de Volubilis sont notre prochaine étape.IMG_2229